Sylvie Altenburger | Alto
en | fr | de
                ABÉCÉDAIRE D'UNE PÉDAGOGIE …  
 
Le mot est un oiseau replié qui attend, pour se déplier le souffle du lecteur (Marc-Alain Ouaknin)
On est seul à pouvoir être soi (Lucien Jerphagnon)
L'enseignement est dialogues multiples.

- Articulation comme ponctuation, déroulement du discours, structuration de la pensée,
  expression d'une idée
- Bouger
- Contraintes, par delà les contraintes...
  Corps comme instrument, comme prolongement de l'instrument, comme caisse de résonance
  Corps à Corps, un corps vivant, articulé et un corps inerte à articuler, à faire parler, que l'on
  doit apprivoiser, dont on se sert pour…  
  Corps à corps aussi pour déjouer la lutte souvent sous-jacente
- Discipline comme espace de liberté
  Dialogue entre la musique et le mouvement
- Ecouter, entendre. Interaction, l'écoute est liée à la perception de soi, d'alentour, écouter est une
  démarche qui englobe l'être dans sa totalité, qui (re)lie chacun à son histoire
  Ecouter est une présence à soi, une qualité de présence à soi, un dialogue entre l'acceptation de
  soi et le vide, quand l'artisanalité du jeu instrumental  s'efface pour laisser dire.
  Enseignement comme échange
  Effort, bannir l'effort de jouer, déjouer l'idée reçue que faire des efforts est une façon
  d'appréhender le jeu instrumental
- Faire…  la musique ! comme une glaise que l'on travaillerait, une création à partir de… avec…
  faire La musique, "musizieren, musiquer" en allemand, action transitive
  Faire comme créer, fabriquer, en dialogue avec défaire ? Fabriquer un son, faire une phrase, se
  défaire des habitudes
- Gammes, connaitre l'instrument, faire et défaire le mouvement, dans tous les sens, parcourir la
  touche, connaitre chaque endroit de la touche
  Gêne, comprendre la gêne, la comprendre pour mieux s'en déprendre et non pas l'occulter,
  l'ignorer et lui superposer un nouveau carcan
- Habiter l'espace
- Intégration
  Importance des exemples tirés du quotidien
  Intonation, une bonne intonation est en majeure partie liée à l'écoute, donc à la disponibilité au
  son, cependant une liaison entre le corps, son être-là et l'écoute est déterminant, on écoute
  "avec" son corps entier. Relier les doigts à la main, au poignet, au bras, à l'épaule, au dos, au
  placement dans le sol etc… Importance du pouce et de sa mobilité, de l'angle du bras, considérer
  le rapport horizontal et diagonal avec la corde
  Ipséité
  Instant,  jouer dans l'instant, habiter l'instant, faire un instantané, dans le sens des photos
  instantanées argentiques, où il n'y a qu'un geste de la prise à l'impression, comme de la pensée
  au jeu
- Jeu. Il m'a toujours semblé merveilleux et dangereux qu'un seul mot désigne une occupation
  ludique et l'expression artistique si précise du musicien. Car le jeu est une activité
  fondamentalement sérieuse
- K
- Limites, connaître ses limites pour exprimer son possible
- Manques, utiliser les manques, les habiter et non en être les victimes. Le manque révèle la
  finitude et partant, la valeur de l'existence, le domaine d'expression où l'on peut évoluer
  Miroir intérieur
  Mouvement / Mouvements. Les mouvements du musicien sont les vecteurs, les conducteurs de
  son expression. Un mouvement juste conduit à une expression juste tout comme un mouvement
  empêché bloque l'expression. La musique et le mouvement sont en dialogue perpétuel
  Musiquer
- Normes, jeu normé, être sous la coupe des normes, être soumis aux normes, se défaire des
  normes
- Oser, "le contraire de l'erreur, c'est le doute" Lucien Jerphagnon
- Par coeur, habiter la pensée de l'auteur; jouer par coeur est une forme / approche de
  l'improvisation, il s'agit pour moi non de faire marcher uniquement la mémoire technique (
  notes, rythmes, coups d'archet etc… ) mais d'intégrer le jeu instrumental à une écoute réflexive,
  jouer sans lire, recréer, comme il est fondamental d'intégrer le corps au jeu, il est indispensable
  d'intégrer l'écoute aussi totale et libre que possible au jeu. Comprendre et suivre les chemins
  harmoniques, la structure des phrases, entendre l'accompagnement…( apprendre par coeur une
  pièce non travaillée en partant de l'analyse harmonique et de la compréhension de la structure;
  improviser dans une tonalité donnée sur l'accord de tonique, puis rajouter la 7e pour improviser
  sur un accord de dominante, improviser sur différents degrés… ) 
  Parler, dire
- Quitter, se quitter
- Respect
  Rythme comme indissociable du son, relier le rythme à la pulsation quotidienne, car tout est
  rythme; le premier cri, les premiers pas
  Regard, expérimenter la force du regard, les tensions qu'il peut occasionner dans la nuque
  pendant la lecture. Laisser la partition venir au regard et non le regard se tendre vers la
  partition. "accueillir" la partition au fond de l'oeil
  Recréer chaque note, chaque phrase
  Résistance comme outil de travail, la / les résistances parlent de l'apprentissage
- Son. Le son est un acte, une expérience comme son corollaire, le silence
  Silence.  Le silence est une écoute, une expérience comme son corollaire le son.  à voir, écouter
- Technique : Qu'est ce que la technique ?  une connaissance sensible du matériau à disposition
- Unifier
- Virtuosité. Qu'est ce que la virtuosité ? L'utilisation des moyens techniques ( improviser  dans
  une tonalité donnée  avec pour seule contrainte la tonalité, démanchés très souples, conjoint /
  disjoint, sur une corde, vibrato intégré, répétition d'un même motif sur plusieurs octaves… )
  Vibrato
- Wollen / Vouloir en opposition avec laisser advenir, être le passage, " l'instrument "
- X
- Yeux, enseigner les yeux fermés, jouer les yeux fermés, jouer dans le noir… de l'influence de la
  vue sur les sensations, fermer un accès à un sens pour en développer un autre, des autres
- Z